title

Image 1 of 3

Previous Project
Next Project
loader
  • Violonceliste - Charlevoix (Québec)
  • Damien Dreux et Fabrice Merlen
  • LA TACHE

    LA TACHE

    Jouissance d'enfance. Je barbouille, malaxe, mélange.
    Ecraser un jaune et un rouge sur les touches d'un piano aux rythmes contemporains (le Nem à Montréal), envoyer en rythme une large tache à la couleur hasardeuse dans le noir intense et sonore d'une salle de spectacle (festival l'air du temps, Lignières-en-Berry), un ocre chaleureux dans la volupté d'un saxophone un soir avignonnais (festival de jazz d'Avignon). Piano sautillant puis long, appuyé, sonore et résonnant . Grave contrebasse aux notes profondes. La main qui s'écrase et ralentit, prolonge le son, dilue la couleur. La tache voluptueuse dégrade le trait, le dissout, le détruit.
    Soleil sec et resplendissant sur le blanc des chemises des chevaliers sétois, un jour de St Louis, (Sète, Surprenant voyage, Jalan Publications), ou aquarelle violente et liquide comme l'air empreint d'une chaude humidité en Guyane (L'ampleur du labeur, Cacao, un village Hmong, Ibis Rouge)... Etrange sensualité.

    "C'est une terre de contrastes, bouleversée et bouleversante par la force des éléments, de l'eau au sol et dans l'air, le feu du soleil, l'air immense au dessus de la forêt, et la terre envahissante, rouge, poussiéreuse et boueuse".


    L'ampleur du labeur, Cacao, un village Hmong, Cathy Beauvallet et Anne-Laure Boselli, Ibis Rouge