title

Image 1 of 3

Previous Project
Next Project
loader
  • Violonceliste - Charlevoix (Québec)
  • Musiciens Charlevoix
  • LE TRAIT

    LE TRAIT

    Obsession. je trace, je grave, je m'enfonce dans le blanc moelleux et duveteux du papier. Une ligne. Minimum de moyens. Que Cir Que. L'élégance de Manu sur son trapèze, la sensualité de son bras, de son menton levé, de ses longues jambes mouvantes, le trait ocre de ma plume pour attraper la ronde violence de Hyacinthe sur sa roue, et Jean Paul, grand clown déguingandé dont la gestuelle faussement maladroite tente d'apparaitre sur mon papier (Que Cir Que, Gallimard). Ligne serpentine du talon appuyée à la paume, élégante, légère et mouvante, tourne, attrape, emprisonne, transcende, et trace. Tracer le geste codifié d'un jouteur sétois dans son combat sacralisé (Sète, surprenant voyage, Jalan Publications). Raconter l'interrogation angoissée d'un juré de Cour d'Assise (Cours d'assise, et si demain vous étiez juré ?, Jalan Publications).
    Saisir les rythmes des danseurs. Le violon, sa ligne sonore, aigüe. La plume accroche chaque vibration. La contrebasse gravement renchérit, l'approfondit. Trouver par le crayon le geste directif de Lorraine la chef d'orchestre, ou l'envol d'une oie sur les rives du St Laurent (Carnets de Charlevoix, les Heures Bleues). Peu, si peu de choses. Le temps d'un souffle.

    "La seule chose que je voulais traduire par mes petits dessins, c'est cette humanité que eux trois expriment avec tant de simplicité. Et c'est cette simplicité que j'avais envie d'obtenir enfin par le trait, souvent trop minutieux, compliqué, se cachant dans des détails sans importance".

    Que Cir Que, Cathy Beauvallet et Manu Reisch, Editions Gallimard